dimanche 4 janvier 2009

2009

DÉCEMBRE 2009

PREMIÈRE SORTIE TRICYCLE ÉLECTRIQUE + SKI le 15/12/2009

Jusqu'à ce jour pas assez de temps libre pour faire cette sortie TAE (tricycle assistance électrique) + ski .
Temps frais ce matin -1 à Grenoble et couvert .
Après avoir installé les skis et bâtons sur le trike et rempli les sacoches d'une tenue de ski de fond + tenue de rechange pour la descente , je pars à 9 h .
Je règle ma vitesse dans la montée autour de 24 km/k pour ne pas trop consommer la batterie et le bonhomme.


A partir d'Engins altitude 900 m de belles trouées de ciel bleu apparaissent et je vois les arbres tout givrés car la température est froide , arrivée sur le plateau il fait -4 .


Je passe le col de la Croix Perrin et redescends sur Autrans .


L'enneigement est très faible au niveau du village et je suis obligé de monter jusqu'à Gève pour trouver des pistes tracées .
Le dernier km se fera sur route enneigée et cette fois si pas de problème d'adhérence vu le poids moteur + batterie sur la roue motrice .
Après 1h35 de montée j'arrive à Gève où il y a un vent glacial et un beau ciel bleu , il fait -7 à l'abri et les canons tournent à plein régime (préparation des pistes pour les vacances de noël).


Je pose mon trike dans un petit abri bus à l'abri du vent et me mets en tenue de fond .
Je me fais une séance de 2 h de skating , une trentaine de kms en restant au maximum en forêt à l'abri du vent qui est très froid.


Retour à l'abri bus où je me change avant d'attaquer la descente et me ravitaille en barres de céréale et thé que j'ai prévu dans un thermos .
Sur le premier km je m'amuse sur la route enneigée à faire plein de dérapages un régal ............


A 14 h 30 je suis de retour à la maison enchanté par cette belle sortie un peu fraiche .
Je vais pouvoir le faire plusieurs fois dans la saison comme je l'avais envisagé .........
Durée de la sortie 2h50 de tricycle + 2 h de fond soit 80 km + 30 km pour un dénivelé total de plus de 2000 m de + et une vitesse moyenne en tricycle de 29 km/h .................

NOVEMBRE 2009


PREMIÈRE SORTIE EN TRICYCLE ÉLECTRIQUE le 26 et 27/11

La Semaine dernière j'ai été déposer mon Tricycle chez Guillaume : Déclic Eco à St Mitre entre Martigues et Istres. Accueil très sympa et très beau cadre il habite au bord de l'étang de Berre (le beau coté).
Je lui laisse la monture pour 6 jours
Jeudi matin je prends le train direction Miramas où Guillaume me récupère à 14 h .
Il m'explique tout ce qu'il a fait, je pars faire un tout petit essai à coté et je reviens enchanté .
Après les dernières explications sur le fonctionnement je me change et en route pour Trets où je dois aller dormir chez une amie.


La route est loin d'être sympa , grosse route et pas mal de voitures pas l'endroit idéal pour se déplacer en vélo.
Après Les Pennes Mirabeau route plus sympathique avec le plus souvent une bande cyclable au bord.
J'arrive à destination à 18 h après 2h40 de Tricycle à 30 km/h de moyenne alors que sans l'assistance je ne serais à guère plus de 20 km/h, un régal.
Soirée très agréable avec mon amie et ses enfants .
Vendredi matin départ 7 h30 quelques gouttes sur les 3 ou 4 premiers kms et après grand beau mais un peu frais .


J'ai 260 km à faire pour rallier Grenoble .
Au bout de 5 km je m'aperçois que j'ai oublié mon bidon d'eau , je m'arrêterais dans une petite épicerie acheter une bouteille d'eau.
Route très agréable jusqu'à Ginasservis ensuite un peu plus de voitures jusqu'aux abords de Manosque
A partir de là je retrouve une petite route qui longe la Durance sur la rive gauche jusqu'à Château Arnoux .
Quelques kms avant d'arriver dans cette ville au km 90 depuis le départ plus de jus , la batterie est vide, aïe aie aie ......
Après un coup de fil chez Déclic éco celui ci me dit que ma batterie ne s'est pas rechargée pendant la nuit. La faute à bibi qui avait mal écouté ses explications.
Je suis bon pour me taper 40 km sans moteur avec un tricycle chargé qui pèse tout compris plus de 45 Kg, car j'ai prévu le midi de faire étape chez un ami à Lagran km 130.
Donc au lieu d'être à Lagran vers 12 h30 j'y arriverai vers 14 h .


Et oui la moyenne avec le moteur tourne autour des 28 à 30 km/h alors que sans, je suis à 18 km/h, dur dur .......
Arrivée à Lagran je branche ma batterie qui recharge cette fois si et je me fais servir un bon petit repas qui me fait énormément de bien .
Après une heure de pause je repars avec l'ambition d'aller jusqu'à la gare de Clelles distante de 70 km.
En cours de route je revois mon objectif à la baisse effectivement je vais être trop juste en batterie et le bonhomme est déjà bien fatigué .
je décide donc de m'arrêter en gare de Lus la Croix haute au pied du col.
En plus dans une heure il fera nuit et mon éclairage est un peu juste .
A 18 h 20 je monte dans le train pour terminer mon périple .
Arrivé à la maison à 20 h heureux.
Si je n'avais pas raté ma recharge de batterie la veille j'aurais réussi mon périple .
Bon maintenant j'attends la neige pour aller au ski avec mon tricycle quand les conditions ne seront pas extrêmes .

La Trace 2600 m + pour 1500 m - et 250 km


CHAMROUSSE 1750 EN TRIKE le 15/11

Suite à une idée d'Alex dans la semaine de vouloir monter là haut avec son trike électrique nous avons décidé avec Laurent de se joindre à lui .
Vu que nous étions Laurent et moi sans assistance (elle devrait être là d'ici une quinzaine de jours) ,Alex a donc pris son trike normal .
Nous nous retrouvons tous les 3 en gare de Gières à 10 H .

Direction Uriage les Bains distant de 7 kms , rythme assez soutenu emmené par Laurent durant ces 7 kms ,traversée rapide de cette petite ville et on attaque la pente .
D'entrée Laurent maintient son rythme de départ et nous dépose Alex et moi .
Tous les deux nous montons à une vitesse plus cool entre 7 et 10 km/h .
Nous avons 20 km de montée pour un peu moins de 1400 m de dénivelé, la température est douce pour la saison mais le ciel restera couvert toute la journée .
Très belles couleurs d'automne avec de bons points de vue de temps en temps sur Grenoble et les vallées avoisinantes, très peu de voitures en cette journée.
Arrivée à Prémol altitude 1000 m petite pause d'une minute , la semaine dernière Alex avait voulu faire cette montée mais avait capitulé à cet endroit car pas mal de brouillard.

Après 2 h 30 d'effort nous arrivons à la station et nous retrouvons Laurent qui nous attend depuis plus de 20 mn .

Nous finissons les derniers mètres ensemble et nous en profitons pour rouler un peu dans la neige ...


Nous déjeunons à l'abri dans la galerie commerciale pratiquement vide en cette saison ....

Après 20 mn de restauration nous nous habillons chaudement et attaquons la descente .


Un réel plaisir de descendre sur cette grande route avec tout au plus 3 ou 4 voitures
Alex a fait une pointe à plus de 78 km/h et moi 74 .
En bas direction la maison d'Alex qui le matin avait préparé une pâte à crêpes...
Merci au cuistot.....

Après une pause d'une heure direction la gare de Grenoble où je laisse Laurent prendre son train et moi je rentre à la maison....
Je pense que ce sera la dernière montée de l'année......sans assistance.....

Vidéo de 5 mn

Vidéo d'Alex 4 mn

OCTOBRE 2009


DIAGONALE DUNKERQUE PERPIGNAN en VELO COUCHE du 02/10 au 06/10

Au cours du Rennes Brest Rennes en juin 2009, que nous avons effectué ensemble Alex Laurent et moi , nous nous sommes dit "pourquoi pas une Diagonale"........
Les DIAGONALES DE FRANCE sont des randonnées de cyclotourisme qui consistent à relier, dans des conditions définies, deux sommets non consécutifs de l'Hexagone national en un certain temps.
Dunkerque, Strasbourg, Menton, Perpignan, Hendaye et Brest.

Laurent en a fait une l'an dernier Strasbourg Perpignan.
Pour Alex et moi jamais de longues distances, à l'exception du Rennes Brest Rennes: 600kms.

Au cours de l'été nous décidons tous les 3 de tenter la Dunkerque Perpignan, environ 1200 kms qu'il faut effectuer en moins de 100 heures pour être homologuée par la FFCT.


Pour ma part je n'ai rien fait sur la préparation de cette diagonale c'est Laurent qui a fait la plus grande partie du travail :tracé , aidé d'Alex et réservations des hébergements ainsi que les réservations de trains .
Vendredi 2 octobre
Nous prenons le train en gare de Grenoble à 7h25 direction Dunkerque via une traversée de Paris en vélo.
Nous arrivons à l'heure à Dunkerque à 14h30 accueillis par Zapillon un membre du forum.

Celui ci va nous guider dans cette ville pour trouver le commissariat où nous devons tamponner nos carnets de route, 10 petites minutes d'attente et nous avons le coup de tampon .
Nous avons donc à partir de ce moment 100 H pour rejoindre Perpignan .

Le beau temps est avec nous , Zapillon nous montre la route pour sortir sans soucis de cette ville jusqu'à St Omer où nous postons notre carte de contrôle , route toute plate .

Nous traversons le Pas de Calais pour joindre Abbeville, dans la Somme, sur une route avec pas mal de circulation , arrivée de nuit un peu après 20 H et 130 kms.
Douche , diner, tamponner le carnet pour authentifier notre passage et au dodo car demain réveil matinal.

Samedi 3 octobre réveil 3 h50 petit déjeuner très copieux , heureusement car nous avons plus de 300 kms à faire en cette journée.
Départ à 4 h 35 nous tournons un peu dans Abbeville pour trouver la bonne route.
Température clémente ciel couvert mais déjà un vent de sud ouest qui va être contre nous toute la journée.
Le début de journée est dur plein de petites bosses et ce vent...........
Vers Gournay en Bray nous retrouvons un autre membre du forum , Hardemar qui va nous soutenir quelques kms.
Gisors, point de contrôle, pause café et restauration en compagnie de Jean Lou et Hardemar.
Nous repartons avec une bonne demi- heure de retard sur notre tableau de marche et toujours ce vent qui souffle de 3/4 face et nous use .

Nous traversons l'Oise , la Seine Maritime , le Val d'Oise et l'Eure.
Nous rencontrons un autre membre , Papy volant qui fera plusieurs photos .

Direction Chartres et sa cathédrale, accompagnés de Franck pour la traversée de cette ville et qui nous offrira un verre au pied de cette magnifique cathédrale.

Traversée de la Beauce qui avec un profil facile va se révéler très dure faute au vent et aux paysages un peu tristes malgré un très beau coucher de soleil....


Nous discuterons quelques minutes avec Fanfan qui a déjà effectué plusieurs diagonales, qui est venu à notre rencontre avec sa fille .

Nous traversons la forêt de Chambord de nuit et avons une belle vue sur son château illuminé.
Arrivée à Bracieux avec 2 h de retard sur notre feuille de route, terme de notre deuxième étape, après 338 kms vers 22h30 bien fourbus et sans avoir pu manger, pas un resto ouvert dans les villages traversés en soirée .
Nous grignotons des restes de nos provisions.

Dimanche 4 octobre départ 5h10 direction Neuvic situé en Corrèze 290 km plus loin.
la météo est toujours clémente pleine lune et températures douces pour la saison .
La traversée de la Sologne n'est pas des plus faciles pas vraiment plat et un revêtement qui ne rend pas.
Bonne pause à Vatan, ville étape du tour cet été.
Dans la matinée nous aurons quelques cyclos pour nous amuser, un peu de sprint avec certains......
Nous arrivons à La Châtre , point de contrôle, avec 1 h de retard et décidons de faire une pause repas .

Quelques courses dans la supèrette du centre et nous mangeons sur un banc au soleil.
Direction Aubusson en longeant la Creuse magnifiques paysages............
Pause à Aubusson dans le seul café ouvert un dimanche après midi................
Nous montons jusqu'à la Courtine et ensuite descente sur Neuvic avec la pleine lune, nous arrivons dans les temps que nous avons défini
Hotel de l'escargot à ne pas recommander repas préparé par le patron qui a un peu abusé de la bouteille et chambre très petite .

Lundi 5 octobre départ à 4h10 après un petit déjeuner très léger ........
et là mauvaise surprise une déviation nous attend, elle va nous faire faire un détour d'une dizaine de kms avec une très belle bosse.
Direction Mauriac, nous empruntons la route pour rejoindre Aurillac .
Très dur, on monte et descend sans arrêt avec beaucoup de voitures et des changements de températures entre le haut des bosses et les vallées assez impressionnants.

Vue sur la Chaine des Puy magnifique avec le lever de soleil......

Après Aurillac de très belles routes avec de superbes panoramas.
Pause repas à Conques très joli village sur le chemin de St Jacques de Compostelle , direction Rodez.

A Rodez nous sommes contraints de prendre la voie express sur 600 m suite à un manque de panneau .
Après Villefranche de Panat nous avons une descente sur plusieurs kms avec des gravillons et même de la terre, obligés de réduire sérieusement la vitesse .
Nous arrivons à Belmont sur Rance à 20 h, fatigués et affamés avec 1 h de retard sur notre tableau
Nous appelons l'hôtel, qui est encore à plus de 20 km avec un col à franchir, pour leur signaler notre arrivée tardive .
Nous ne voyons aucun resto dans ce village heureusement une personne sympathique appelle pour nous un restaurant qui n'est pas visible et réserve pour nous.
Nous remontons à pied en haut du village et trouvons notre table .
Nous dinons de charcuterie locale et d'un très bon couscous , très bon accueil.....
A 21h30 nous attaquons le col de Sié soit une douzaine de kms pour rejoindre Lacaune dans le Tarn et notre hôtel.
Montée très agréable avec la pleine lune et la route pour nous trois seulement et une température de 19°c incroyable à cette heure de la saison.
Arrivée à notre hôtel à 23h15 après 288 kms et énormément de bosses , très bon accueil.

Mardi 6 octobre réveil un peu plus tard après un très bon petit déjeuner départ à 5h40 pour notre dernière étape de 175 kms .
Toujours le soleil et température estivale 28°c, juste 2 gouttes de pluie au point culminant(1004 m) de notre périple .
En cette matinée nous empruntons de très bonnes routes avec de superbes descentes où Alex et moi nous nous faisons plaisir à faire quelques pointes de vitesse autour des 70 km/h.
Nous passons dans le Minervois et ses vignes et traversons le Pays Cathare et ses châteaux .
Nous faisons une pause dans un resto à Durban les Corbières et nous retrouvons Lymasse , Pasteque et Isard 09 .

Nous attaquons les dernières rampes avant de plonger sur Perpignan.
Dans l'une ,je trouve même assez d'énergie pour prendre la roue d'un cyclo qui monte à plus de 25 km/h pendant plusieurs kms (il ne nous a même pas dit Bonjour....)

Petites photos en haut de la dernière difficulté du jour et direction Perpignan que nous traversons sous la conduite de Lymasse jusqu'à l'hôtel de police où nous tamponnons nos carnets .
Nous avons bouclé cette diagonale en moins de 100 h comme convenu.
Nous avons eu énormément de chance avec la météo, que du beau temps et des températures douces .
Ensuite Lymasse nous accompagne chez elle et nous offre le gîte et le couvert , nous passerons la soirée à lui conter notre périple .

Mercredi 7 nous reprenons le train en gare de Perpignan ("centre du monde "d'après Salvador Dali....) pour rentrer sur Grenoble .
Magnifique périple à trois nous avons parcouru 1220 kms pour 10600 m de dénivelé + ,57 heures de vélo et traversé 20 départements. 59,62,80,60,76,95,78,27,28,45,41,36,23,19,12,15,12,81,34,11 et 66.

Récit plus détaillé d'Alex

Album Photos

Dunkerque Abbeville

Abbeville Braçieux
il manque une douzaine de km entre Josnes et Mer a partir du km300(le gps a tracé une ligne droite)

Braçieux Neuvic

Neuvic Lacaune

Laucaune Perpignan

La trace entière




SEPTEMBRE 2009


SEMAINE VELO ROUTE Saint RAPHAËL du 21/09 au 25/09

Nous nous retrouvons pour la 4° fois entre collègues de travail pour une semaine en vélo de route(tous en vélo droit et moi en couché...) .
Cette fois ci direction St Raphaël où Jean-Claude possède un petit appartement sur la côte.
Nous allons y passer 5 jours .
Départ de Grenoble en train le lundi matin avec une correspondance à Lyon ,que nous aurons de justesse.
Nous sommes 5 du voyage :Raymond, Thierry, Martial, Jérôme et moi , nous retrouvons en gare de St Raphaël Jean-claude qui nous attend sur place .
Arrivée à 12h30 , nous prenons un repas préparé par Jean-claude, changement de tenue et en route pour une sortie d'une soixantaine de kms.


Nous avons la chance avec nous côté météo car la semaine dernière la région a été très touchée par de fortes pluies , il reste pas mal de séquelles sur de petites routes.
Boucle autour de la forêt domaniale de l'Esterel en passant par St Jean d'Esterel , la Napoul et retour par la côte, beaucoup de voitures sur cette route côtière.
Au retour courses pour préparer nos repas .

Mardi départ 9h 30 pour une boucle de 120kms direction Bagnols en Forêt , Fayence ,Bargemon, les 10 premiers kms sont un peu pénible car beaucoup de voiture sur cette portion.
Nous arrivons à Bargemon un peu avant midi et nous décidons de faire le col du bel homme avant la pause repas.

Repas dans un resto à Bargemon , retour par Callas , Le Muy, Roquebrune et la côte avec toujours pas mal de voitures .


Arrivée sur St Raphaël vers 16h30, direction la plage, nous irons tous les soirs profiter de la mer , l'eau est à 24°c , 2 petites heures de repos sur la plage avec baignade .
Après le diner nous allons en gare récupérer Stéphane qui aurait du être des nôtres depuis le début , mais suite à de petits problèmes de genoux avait renoncé , mais il avait du mal à se faire à l'idée de ne pas participer à cette semaine et a donc décidé de nous rejoindre.

Mercredi direction Sainte Maxime où nous bifurquons à l'entrée direction Roquebrune , à partir de là nous allons emprunter une petite route très agréable sur plus d'une trentaine de kms .
Au col de Peigros la route est fermée pour des essais privés de rallye en vue du tour de Corse .


Après une trentaine de minutes, la route est de nouveau ouverte nous continuons notre ballade jusqu'à La Garde Freinet où nous faisons une pause panini et coca.
Nous redescendons sur Grimaud et Ste Maxime et longeons la mer jusqu'à St Raphaël.
Au retour direction la plage .


Jeudi départ 9 h direction la Napoul par la côte , nous longeons la mer sur 30 kms, magnifique vue et pas trop de voitures.
Nous escaladons le Tanneron ensuite descente sur le lac de St Cassien, nous continuons jusquà Montauroux où nous nous arrêtons pour manger une pizza .
La reprise après le repas est un peu dure ,le profil est très casse pattes en passant par Caillans et Fayence.
Nous rentrons sur St Raphaël en passant par Bagnols en forêt, à l'arrivée comme d'habitude direction la plage .

Vendredi dernier jour petite boucle de 60 kms au programme car nous devons reprendre le train dans l'après midi .
direction le Pic de l'ours au travers du massif de l'Esterel, magnifique point de vue sur la mer durant cette boucle .

Retour pour midi où nous déjeunons d'un très bon plat de cannellonis au resto en bas de chez Jean claude , ensuite dernière ballade sur le front de mer avant de reprendre notre train.
Superbe semaine : circuits , météo, ambiance....
Bilan 490 kms pour pratiquement 7000 m de déniv +

Traces GPS:
1° étape
2° étape
3° étape
4° étape
5° étape

Album Photos



De La MONTAGNE à la MER en TRIKE :Vichy Oléron
du 07/09/09 au 19/09/09

Nous sommes partis de Grenoble en train direction Lyon avec changement pour Vichy.
Premier train ok , second train bondé heureusement nous sommes montés pratiquement les premiers sinon cela aurait été impossible ( un groupe avec de nombreux bagages pour un seul petit autorail).Heureusement avec le trike nous avons nos places assises......


Départ de Vichy en trike vers 14 h pour une soixantaine de kms pour rejoindre notre 1° chambre d'hôtes à Buxieres sous Montaigut.
Etape dure , les 20 premiers kms sur une route avec beaucoup de camions et un profil qui est loin d'être plat .
Km 30 Marylou casse sa chaine , réparation assez rapide au bord de la route.
Arrivée à notre hébergement (un petit manoir tenu par des Hollandais) à 19h30 bien fatigués , dinons avec un couple Belges très sympathique.

Mardi une soixantaine de kms au programme car le profil est toujours sévère on traverse une partie du Puy de Dôme et pénétrons dans la Creuse.
Pause repas du midi à Chambon sur Voueze au pied de sa belle Abbatiale .


Arrivée le soir à Chénérailles pour notre chambre d'hôtes, le cellier de Stéphane , accueil très chaleureux avec essai des trikes par les proprios et diner avec un motard Breton en vacances.

3° jour grosse étape de 80 km de prévu pour rejoindre Bessines en Gartempe en Haute Vienne.
Toujours plus de 30° pour cette étape .


Arrivée à notre gite: une ferme avec un animal domestique assez surprenant "Chouquette" un chevreuil de 2 ans (adopté à l'age de 2 mois)qui vit dans la ferme avec le chat le chien .....et qui dort de temps en temps dans le salon.



Jeudi direction les Charentes , passage à Mortemart , joli petit village avec des retrouvailles d'un ancien collègue de boulot pas vu depuis 20 ans .
Arrivée le soir à Confolens petite cité agréable .

Vendredi départ sous un ciel gris pour une petite étape de 66 km , retour du soleil l'après midi .
Énormément de troupeaux de moutons , arrivée le soir à Marcillac Lanville dans une maison de caractère de 1850.
Visite de l'abbatiale de Lanville, soirée agréable avec le maitre des lieux et un couple Poitevin.

6° étape la plus longue , 85 kms , profil facile avec vent de dos .
Nous traversons les vignobles de Cognac et de Pineau durant une bonne partie de la journée.
Découverte de plusieurs châteaux, diner avec la propriétaire qui fait chambre d'hôtes depuis 24 ans.
Dernière étape direction St Denis d'Oléron ,pratiquement plat et toujours un superbe temps.
Arrivée au camping après une crevaison de Marylou.


Vacances bien méritées pendant 4 jours sur l'ile .
Lundi rando sur chemin côtier "Phare de Chassiron "et un morceau de la côte ouest de l'île :12kms.

Mardi matin :sortie seul en trike pour 50 kms sous un petit crachin vers Boyardville.

Mercredi l'autre extrémité de l'ile : Le Château d'Oléron et côte sud-ouest : 78 kms .

Jeudi farniente et plage .

Vendredi nous avions prévu de prendre le bateau pour rejoindre La Rochelle , mais cette compagnie n'accepte pas les vélos..........

Donc direction gare SNCF de Rochefort et 80 kms de plus en trike pour rejoindre notre dernière chambre d'hôtes à la Rochelle
Pour rentrer dans Rochefort nous empruntons le dernier pont transbordeur Francais le pont de Martrou


En gare de Rochefort nous sommes refoulés du train avec nos trikes (train corail bondé) attente supplémentaire de plus d'une heure pour un train plus accessible(TER)........
Accueil agréable chez Sweet Case et petite visite nocturne de La Rochelle .

Samedi retour au bercail, en gare de la Rochelle obligation de démonter les 2 trikes (fait en 20 mn) car pas d'espace vélos ni fourgon dans les TGV" Lacroix"


Arrivée à Paris , remontage des trikes en 30 mn et traversée de Paris pour rejoindre la gare de Lyon (avons même traversé la techno parade....)


Bilan de ce périple : 630 kms .

La trace GPS Vichy Oléron Rochefort

Album Photos

AOUT 2009


RASSEMBLEMENT VÉLORIZONTAL A SAULT du 26/08 au 29/08


Les 2 dernières années je n'ai pas réussi à me rendre à cette rencontre, organisée par l'AFB .
Je suis donc parti mercredi matin par le train direction Aspres sur Buech avec mon Reynolds et mes bagages .
Aspres direction plein sud jusqu'à Laragne où là ,je suis les gorges de la Méouge avec son eau toute boueuse vue les orages de la veille au soir.
Petite pause au col de Macuègne , là un couple de Hollandais me signale qu'un groupe de VC se trouve un peu plus bas .
Effectivement 3 km plus loin je trouve un groupe d'une dizaine de trikes et VC .
Je vais faire le reste de la route jusqu'au camping de Sault avec quelques uns.
Arrivé au camping , je retrouve quelques têtes connues , installation de la tente et juste après, un très gros orage qui va provoquer des ruisseaux sur le terrain dont un qui traversera ma tente et rentrera dedans !!!!!!!!!

Heureusement Mireille a un duvet en double et je pourrai dormir au sec.
Ce jour de milieu de semaine plusieurs adeptes sont rentrés chez eux . Au plus fort de la semaine il devait y avoir à peu près 60 pratiquant(tes) de trikes et VC.
Tous les jours des sorties sont organisées en 3 groupes de niveaux différents.
Jeudi matin départ pour la montagne de Lure, appelée aussi le petit Ventoux .
Nous nous retrouvons à une vingtaine au sommet avec un temps couvert et frais .
Pique nique et ensuite création d'un cairn en l'honneur de Claude un membre de l'AFB décédé l'an dernier d'un cancer.

Plusieurs avaient ramené un caillou de leur région.
Nous continuons cette boucle à une dizaine .
Le soir nous nous retrouvons sous la grande tente pour manger et discuter ensemble.


Le vendredi une sortie collective est prévue sur une boucle de 40 km , nous sommes environs 25.
Pique nique au village de Montbrun les Bains.
Le samedi le Ventoux est au menu , certain par la route plus facile en partant directement de Sault .
Nous sommes 8 à partir par les gorges de la Nesques et rejoindre Bédoin, le coté le plus dur.


Départ collectif à Bedoin où tout le monde met son chrono en route (certains l'ont fait en début de semaine ) pour ma part ce sera ma première ascension du Mont Chauve en Vélo couché .
Le groupe s'étire très rapidement , je ferme la marche et monte pas trop fort .
Finalement j'ai bien fait car sur la fin je vais en reprendre plusieurs sauf Barbara (triple championne du monde et recordwomen de vitesse avec 84 km parcourus en une heure) et Serge qui est dans son jardin .
Nous aurons des rafales de vent terrible sur cette montée certains se feront mettre au sol heureusement sans gravité !!!!!!!
Même moi dans la dernière épingle une rafale m'oblige à poser pied à terre .
Dans la descente de nombreux vélos droit descendent à pied à cause du vent .


On se retrouve à mi pente au chalet Reynard pour boire un coup et après retour sur Sault.
Arrivé au camping à 14h je décide de plier bagages et de rentrer sur Aspres pour reprendre le train .
Le retour sur Aspres sera très dur , vent de face tout le long et passage de 2 cols : l'homme mort et le St jean + la fatigue de la montée du Ventoux .


Arrivée à Aspres 30 mn avant le départ du train qui me ramène à Grenoble .
Très content de cette rencontre qui m'a permis de faire la connaissance de nouveaux adeptes......

Les tracés GPS :

Aspres Sault
Montagne de Lure
Col de l'Homme mort
Mont Ventoux pour les 4 derniers kms de montée piles gps hs donc ligne droite
Retour

Album Photos


JUILLET 2009


GRENOBLE MONTBARD D'UNE TRAITE (380km)
le 17 et 20 juillet

Comme javais un week-end prévu à Sens(89) chez des amis ,
je décide d'essayer de rejoindre cette ville en une seule traite (490km), jamais dépassé les 300 d'un coup).
Malgré une prévision météo plus que médiocre je pars le vendredi matin à 0 h 45 .
J'avais prévu un départ vers 2h30 mais vu la chaleur qu'il faisait la nuit (aux alentours des 28° )impossible de bien dormir je tente l'aventure plus tôt.
Jusqu'à 5 h du matin de superbes conditions pour rouler, personne sur les routes et une température très agréable.
Un magnifique spectacle de son et lumière, des éclairs partout dans le ciel.
Vers 4h du mat sur une toute petite route, en passant dans un nid de poule mon éclairage avant se met en berne , comme il fait nuit noire j'ai juste le temps de freiner et je me retrouve allongé dans l'herbe sur le bas coté, rien de grave .
A 5h30 alors que je commence à rouler dans les Dombes je subis une très grosse averse , trempé en moins de 5 minutes .
Je me réfugie sous un porche durant une quinzaine de minutes le temps que cela diminue et décide de repartir car la route est longue .
La température va chuter de plusieurs degrés mais toujours supportable pour rouler et ciel menaçant tout le reste de la journée.
KM 180 j'arrive à Mâcon et je décide de prendre la voie verte jusqu'à Givry , 60 km plus loin.
Au bout de 3 km de cette belle piste grosse gamelle, je roule à une vingtaine de kilomètres heure lorsque je passe sur une plaque de boue de la même couleur que le bitume .............
Je ne l'ai pas vue et me suis retrouvé au sol sans rien comprendre......
Le guidon est pas mal tordu et moi j'ai 1 grosse pizza au niveau du haut de la cuisse droite ainsi qu' un gros hématome au coude droit et malléole externe droite.

Premières gamelles après plus de 4 ans de Vélo couché !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Séance de redressement du guidon (heureusement pas de casse ) et me voilà reparti.

Le Chateau de Berzé sur la voie verte

Une petite heure plus tard crevaison de la roue avant (énormément de branches d'acacia sur la piste suite aux orages du matin).
Passage dans le Morvan où les routes rendent très mal et où le profil est assez dur, succession de montées et de descentes , pas de plat .

Le Chateau de Couches avant Autun
Je me retrouve à Autun alors que cela n'était pas prévu du tout , je me suis rallongé d'une vingtaine de kilomètres , ce qui compromettra en partie ma fin de parcours .


Juste avant Saulieu je ramasse une autre très grosse averse pendant plus de trente minutes et décide de ne pas m'arrêter car je suis en retard sur ma feuille de route .
A Saulieu je décide d'aller voir les horaires de train pour essayer de rejoindre Sens plus rapidement car je commence à ressentir la fatigue .
Pas de bol, pas de train ; direction Montbard je suis donc obligé de continuer ma route une cinquantaine de kms .
A 18 h je me retrouve en gare de Montbard après 17 heures de route dont pratiquement 15 sur le vélo et 380 km....................
Arrivé chez mes amis à 20h bien fatigué..................
Week-end tranquille avec la visite du château de St Fargeau.


Lundi matin je décide de rejoindre la gare de Dijon depuis Sens (200 kms) pour rentrer sur Grenoble .
Départ à 7h30 avec mon ami qui m'accompagne avec son VTT sur 45 kms.
Parcours assez roulant dans l'ensemble et vent de coté ou légèrement arrière .
je finis les 10 derniers kms sur la voie verte du canal de Bourgogne .
Cette étape à été très rapide moins de 7 h ..................

Trajet Grenoble Montbard

Trajet Sens Dijon

JUIN 2009


LES PASSERELLES HIMALAYENNES DU MONTEYNARD EN TRIKE le 26 juin 2009
Je suis parti ce matin direction St Georges du Commiers , montée tranquille jusqu'au village de Monteynard , descente sur la Motte St Martin et ensuite la corniche du Drac qui est un plaisir pour les yeux …........
.
Au niveau de Savel , descente sur 2 km dans un chemin pour rejoindre la passerelle du Drac, obligé de pousser le trike sur une cinquantaine de mètres car ça patine (chemin en pierre ).
Passage impressionnant et assez large pour le trike .
Celle ci fait 220 m de long et surplombe le lac de plus de 50 mètres.
A la sortie obligé de pousser le trike sur 600 m environ car il y a une grosse montée et ça patine (encore......).
Ensuite chemin et petite route pour rejoindre la deuxième passerelle , sur les 2 km avant la passerelle je me régale dans un petit sentier en descente sauf les cinquante derniers mètres où cela descend en épingles très serrées et à peine la largeur du trike (passage très chaud....)
Attente un bon quart d'heure car il y a un groupe scolaire qui fait l'aller retour sur cette passerelle.
Celle ci fait 180 m de long et est aussi impressionnante que la première.
A la sortie une petite poussée sur une vingtaine de mètres et je retrouve un chemin très roulant pour longer le lac et rattraper par la route Sinard , St Martin de la Cluze.
Descente par une petite route et un chemin bien défonce sur Vif.
Retour à la maison en longeant le Drac.
Une de mes plus belles ballades en trike.....
en rouge : chemin
en jaune : route goudronnée
100 km pour un dénivelé de 1600 m et 7h de ballade

RENNES BREST RENNES Brevet de 600 km le 13 et 14 Juin
En vue d'une future éventuelle participation au Paris Brest Paris en 2011, randonnée de 1200 km qui a lieu tous les 4 ans , je décide de participer à ce brevet de 600 qui emprunte toute la partie Bretonne du PBP.
N'ayant jamais dépassé les 260 km je pars un peu à l'inconnu.
Nous partons à trois bentriders (adepte du vélo horizontal) Grenoblois ,le vendredi 12 en train pour rejoindre Rennes.
Nous arrivons sur Rennes en début d'aprem et retrouvons Jean-Lou un autre bentrider Parisien.
Pour se mettre dans l'ambiance nous
commençons par manger une bonne galette complète avec sa bolée de cidre.
Nous retrouvons Isabelle et Jean Philippe un couple de tandemiste Grenoblois , qui pour leur part sont venus de Grenoble à Vélo, et allons retirer nos cartes de pointage sur le lieu de départ .
Nous y rencontrons plusieurs personnes , dont un collègue de ski de fond qui vient du Jura.
Soirée chez des amis qui nous ont fait des galettes , à notre demande.
Le Samedi réveil à 4 h , petit déjeuner et rendez vous sur le stade de départ pour 5h où nous serons près de 300 cyclos.
Départ dans la nuit d'un long ruban jaune et petits points rouges , sur le départ nous retrouvons plusieurs bentriders , nous serons 12 au total , et nous formerons un groupe de 7 et resterons ensemble jusqu'à Brest.
Au km 52 nous faisons une pause Chez Benoit un membre du forum de Bentriders qui a sa maison juste au bord de notre circuit .
Celui-ci nous a préparé plein de crêpes ,du café et du thé et des petits paquets de crêpes à emporter.
Premier pointage à Loudéac km 120 où nous cassons la croute; pause de 40 mn..........
Parcours très casse pattes à la sortie de Loudéac.
Km 150 nouvelle pause où nous retrouvons 2 membres du forum: Malric et Eric qui nous offrent le café et gateaux.
Direction Carhaix km200, pour le 3° pointage et à nouveau bonne pause dans un café pour reprendre encore des forces......................
Passage au point culminant de ce brevet le Ro'ch Trévezel qui pointe à 350 m, descente sur Sizun avec encore une pause pâtisserie dans le magnifique enclos.

Nous repartons sur Brest où nous avons failli nous retrouver sur la voie express, arrivée à Brest à 19 h .
Pointage des cartes à l'auberge de jeunesse où moi je dormais, nous prenons le repas ensemble et les autres repartent sur le chemin du retour , 2 continuent jusqu'à Landerneau pour y dormir alors que les autres n'ont pas pris d'hébergement et font le retour en faisant des pauses quand le besoin s'en fait sentir.
Le dimanche réveil à 2 h du mat et départ avec une douzaine d'autres cyclos .
Passage à Landerneau où je récupère Alex, Laurent (2 bentriders )et le tandem Grenoblois , passage du Ro'ch Trévezel en pleine nuit mais malheureusement dans le brouillard.
Arrivée à Carhaix à 6h30 pour le pointage du retour, pause dans l'unique boulangerie ouverte à cette heure et qui heureusement fait salon de thé (merci Isabelle....)
Direction Loudéac pour le pointage suivant sous une température clémente.
Avec Alex nous nous tirerons de bonnes bourres dès que nous avons des cyclos en vue; surtout la montée de Poullaouen............
Avant Tinténiac Km 570 je retrouve mon frère et sa femme sur le bord de la route, petite discussion et je repars .
20 km avant Rennes nous subissons une déviation (suite à une course cycliste), arrivée à Rennes à 16h40 fatigué mais très heureux d'avoir réussi ce brevet.
Prêt pour le Paris Brest Paris 2011
Bilan 600 km en 35h40 dont 22h30 sur le vélo et pratiquement 5000 m de dénivelé et une météo idéale.

Album photos
Le circuit
Vidéo des premiers KM par Didier


MAI 2009
La DORDOGNE en Canoë sur 5 jours du 25 au 29 Mai

Tous les ans au mois de Mai nous faisons habituellement une semaine VTT avec des collègues de boulot.

Cette année notre "GO" Thierry , nous a changé le programme contre une descente de la Dordogne sur 5 jours en ittinérant.
Nous nous retrouvons à 9, Thierry, Jérome, Patrick, Stéphane, Jean-claude, Raymond, Hervé , Coco et moi en gare de Paris Austerlitz pour un train de nuit direction Souillac.
En gare de Souillac notre loueur de canoë nous récupère pour nous emmener à la base récupérer tout le matériel et laisser ce qui ne nous servira pas .
Ensuite une heure de bus pour rejoindre le point de départ situé à Argentat, petit casse croute et départ .

La Dordogne a un bon débit en cette période due aux pluies des jours précédents.
Très rapidement il y aura du chavirage dans l'eau un peu fraiche.

Nous ferons une halte pour la nuit à Baulieu et subirons un très gros orage qui durera une bonne partie de la nuit et qui nous oblige à dormir sous un pont et dans les canoës pour certain.

Le mardi départ sous un ciel gris et le niveau qui est monté d'une trentaine de cm durant la nuit.
Paysages très verts avec pas mal de bouillons.
En début d'aprem arrivée à Carennac où finalement nous passerons la nuit.
On en profite pour visiter ce beau petit village et faire nos courses.

Le mercredi départ sous le soleil et une Dordogne qui a rebaissé , donc plus cool.
Le soir nous arrivons à Souillac où nous avions récupéré notre matériel et là nous prenons place dans le camping , ce qui nous permettra de prendre une bonne douche .
Nous faisons le plein de courses pour les 2 derniers jours.

Le jeudi toujours le soleil descente tranquille , on rencontrera les premiers canoës de la semaine .
le Midi pause sur une ile pour le casse croute.
Le soir on trouve un terrain à coté du très beau château de Monfort (qui parait il appartient a la famille Ben Laden)

On en profite pour faire un grand feu et cuire notre grosse boite de confits dans ce feu.

Vendredi dernier jour et grand soleil , plus de canoës et des châteaux :La Roque Gageac, Castelnaud la Chapelle, Fayrac, Beynac.


Arrivée à Beynac terme de notre descente en début d'après-midi , visite de cette belle ville avant de reprendre le bus qui nous rapatrie sur Souillac.
Petit tour au parc aquatique où l'on s'éclate comme des gamins , ensuite resto et retour la la gare pour prendre notre train de nuit pour rejoindre Paris et ensuite Grenoble .

Découvrez la vallée de la Dordogne en canoë !

album de la semaine

TROPHEE KIDAM La CIPALE le 23 et 24 mai

Le 23 et 24 Mai a lieu sur le Vélodrome de la Cipale à Paris, le trophée Kidam.Vélodrome construit en 1894 et qui a servi aux jeux olympiques de 1900 et 1924 ; où eurent lieu plusieurs arrivées du Tour de France dans les années 60.
le trophée Kidam est une série de courses de vélo couché sur piste.


Pour ma part c'était ma première course sur un vélodrome , plus facile que la plupart car plus long 500 m.
Nous nous sommes retrouvés à une quarantaine de vélos couchés pour cette épreuve sur 2 jours habituellement organisée par des étudiants mais reprise cette année par Dominique Perruchon
qui a organisé cette course sous l'égide de l'AFB.

Nous avons débuté par la course du KM départ arrêté , très dure pour les cuisses ; ensuite course de 200 m départ lancé plus facile pour les jambes .
L'après midi course de l'heure où nous ferons 2 groupes.
Le premier groupe verra la course arrêtée à la demi-heure, faute à la pluie qui rend la piste glissante.
Pour le deuxième groupe on attendra une petite heure que le soleil revienne et sèche la piste ,
pour ma première participation à ce genre d'épreuve j'arriverai à faire 40 km alors que les premiers sont à près de 43 km.

Le soir on se retrouve à une vingtaine dans un resto chinois dans le 13°.
Le dimanche est consacré à des courses plus ludiques , course de lenteur , Dévil race (élimination du dernier à chaque tour)

et une course relais par équipe de 9 .
Superbe week-end , très bonne ambiance et une très belle météo sauf 30 mn le samedi en début d'aprem.

3 Vélos Couchés dans les Cévennes 1°,2 et 3 Mai


Suite à une proposition de Laurent (Carenca) sur le forum AFB ,descendre 3 jours dans les Cévennes pour faire les gorges de l'Allier , les gorges du Tarn , les gorges de la Jonte et le causse Méjean .
Nous nous sommes retrouvés à 3 Grenoblois , Laurent , Alex , moi et nos vélos pas trop chargés le jeudi 30 Avril en gare de Grenoble pour rejoindre Le Puy en Velay en train , départ du périple .
Arrivée au Puy en Velay à 21h, on y retrouve un membre du forum Iubito et allons manger dans un petit resto après installation au gîte.


Le 1° mai réveil à 5h50 préparation des affaires et décollage à 6h20 , pas de petit déjeuner on verra en cours de route . La sortie du Puy est un peu raide pour débuter ça grimpe …..
Arrêt devant une boulangerie pour recharger les batteries .
On a la chance de voir le soleil se lever ce qui annoncera une belle journée. Après une 40° de km pause dans un petit village pour prendre une boisson chaude (la température au départ était de 3°C)et manger ce que nous avons acheté à la boulangerie.
Km 60 Laurent casse sa chaîne dans un bon raidillon un petit quart d'heure de réparation et c'est reparti.

A partir de Langogne nous suivrons les gorges de l'Allier sur 20 km , très beaux paysages.
Petite pause à Villefort pour le réapprovisionnement du midi .
On attaque la difficulté du jour voir du week end le Col de la Croix Berthel qui culmine seulement à 1100 m mais très dur , arrivés en haut pause casse croute .

Descente sur Le Pont de Monvert où nous allons rentrer dans les gorges du Tarn et le longer pendant 50 km jusqu'à St Enimie , un régal pour les yeux ..........
Petite pause bar pour se rafraichir dans ce beau petit village avant d'attaquer la dernière difficulté , le col de Coperlac pour rejoindre notre gîte , une yourte située à coté de Mas St Chély, sur le causse Méjean.
Nous serons une douzaine de personnes à manger un excellent repas au gîte , que des produits fermiers que la propriétaire gère avec son gîte.

Le lendemain 2 Mai départ moins matinal pour une boucle de 100 km qui nous ramènera au même gîte le soir.

Descente sur St Enimie pour continuer à longer le Tarn et rattraper Le Rozier où nous allons remonter les gorges de la Jonte, beaucoup plus sauvage, jusqu'à Meyrueis.
Là nous remontons sur le causse Méjean pour aller manger à une ferme auberge située au pied des grottes de l'Aven Armand.
Super repas , heureusement qu'il ne nous reste que 15 km pour rejoin dre notre gîte .
Ce soir nous ne serons que trois à profiter du repas du gîte .

Dimanche 3 mai réveil à 5h30 pour un départ à 6h20 après un bon petit déjeuner.

Nous avons 210 km à faire pour rattraper la gare de Pierrelatte et prendre notre train à 18h40.

Petite erreur de parcours qui va nous rallonger de 7 ou 8 km mais qui va nous faire traverser le Causse Méjean avec le lever du soleil .


Paysages sublimes sur le Causse à cette heure matinale et une 20 ° de km sans voiture .
Nous passons le col de la Pierre Plate et attaquons une très grosse descente sur Florac, d'ailleurs pour certain les disques de frein seront très chauds en arrivant à Florac.
Peu après Florac nous attaquons le col des Faïsses très difficile car irrégulier et avec des pourcentages de 10 voir plus.


Ensuite parcours sur la corniche des Cévennes avec de belles descentes , j'aurai droit à une crevaison arrière dans l'une d'elles.
Magnifique descente sur St Jean du Gard ,où nous faisons quelques courses, nous rattrapons Anduze et allons subir beaucoup de voitures sur 10 km jusqu'à Ales .
Pique nique dans le centre d'Ales au pied d'une fontaine et rafraichissement dans un bar avant de quitter cette ville.
Nous rejoignons Barjac pour une nouvelle pause bar car il fait très chaud , ensuite direction Vallon Pont d'Arc où nous rentrons dans les gorges de l'Ardèche .
Dans les gorges le parcours sera très beau mais très dur profil exigeant et surtout énormément de motos et voitures (à éviter le dimanche par beau temps).
A la fin des gorges, encore une pause bar, direction Bourg St Andéol et Pierrelatte où nous prenons le train pour rejoindre Grenoble .

Superbe week end , très bien organisé par Laurent parcours,timing et hébergement tip top avec des paysages sublimes ..........à refaire .......

Bilan 500 km en 3 jours pour un peu plus de 6500 m de déniv + et un peu plus d'une vingtaine d'heures sur le vélo.
Album Photos

Etape du vendredi et dimanche
Boucle du samedi

AVRIL 2009


Petit Tour en Bretagne en Trike
le 1,2 et 3 avril


Comme j'ai quelques jours et que la météo s'annonce belle pour la Bretagne, je décide d'y aller 3 jours.
Départ le mercredi 1° avril en train , en premier lieu un Grenoble Lyon ensuite TGV Lyon Rennes avec le Trike dans le fourgon .
Arrivée à Rennes à 14 h , je décide de changer mon itinéraire habituel pour me rendre chez mon frère à Combourg.
D'habitude je prends la route pour une 50° de KM ,aujourd'hui je vais prendre le canal d'Ille et Rance que je vais longer sur 60 km jusqu'à St Domineuc.
Avec cette très belle météo c'est un régal de longer ce canal en plus il y a un super revêtement en stabilisé tout le long.

Pour finir 15 km sur la route en passant par La Chapelle aux Filtzméens.

Le lendemain, matinée à faire du bois avec mon frère et l'aprem je pars faire une petite balade en Trike pour rendre visite à un oncle et une tante et des amis, qui feront un petit essai du Trike .

Le troisième jour je dois reprendre le train à Rennes à 16 h .En fin de matinée départ pour Tremblay voir mes beaux parents et manger avec eux le midi.
Après le repas départ direction Rennes par de petites routes ,Chauvigné, Vieux Vy sur Couesnon, Gahard, St Sulplice la Forêt et Betton, routes avec très peu de circulation.
Petit arrêt à l'entrée de Rennes pour saluer un ancien collègue de boulot.
J'arrive en gare de Rennes 30 mn avant le départ comme cela j'aurai le temps de me changer avant de monter dans le TGV.
Direction Paris pour retrouver plusieurs amis ainsi que ma femme pour se faire un restaurant gastronomique le samedi .



MARS 2009

COMPTE Rendu saison de ski 2008/2009 le 25 Mars 2009


L'hiver n'est pas encore terminé (il a neigé pas mal hier) !!!!!! mais pour ma part j'ai rangé les skis de fond.
Niveau neige et froid c'est le meilleur hiver depuis 1995, année où je me suis installé à Grenoble,juste quelques jours de redoux dans la saison.
Ma première sortie a eu lieu fin Novembre ,il a du neiger vers le 25 et gros froid jusqu'à fin Décembre.
Pas de course en ce mois de Décembre un peu plus de 400km d'entrainement aussi bien en alternatif qu'en skate.

Première course une nocturne à Chamrousse (première édition) une boucle de 20 km sur le bas des pistes alpines et un petit tour sur le plateau de fond de l'Arselle .
Très peu ou pas du tout d'éclairage, la frontale était obligatoire, obligé de freiner dans les descentes on ne voyait pas la fin ;plusieurs se sont égarés.......

Deuxième course les sélections sud/est Sncf à la Féclaz , où il faut terminer dans les 7 premiers pour participer aux championnats de France, je finis 5°: objectif atteint .
3 jours après le marathon de Bessans que je décide de faire en classique , uniquement 25 km dans cette technique .Température très froide au départ, de l'ordre des -17 C°.résultat moyen
38° sur 130 je manquais de glisse (mauvais fartage).



Le week-end suivant la Foulée Blanche à Autrans , j'ai coincé à mi-course sur le plateau de Gève.
je ne serais que 164° sur 700 , pour un temps de 2h20 pour les 42 km; alors que les autres années je rentrais dans les 100.
Le dimanche suivant Traversée Chartreuse ,un 25 km entre Le Sappey et St Hugues avec en gros une première moitié où l'on monte le col de l'Emeindras et la seconde partie où l'on redescend .
je suis très satisfait du résultat 20/120 en 1h20.

La semaine suivante je participe aux Chpts du Monde Masters qui pour la première fois ont lieu en France à Autrans .

La première course un 30 km skate avec le froid et grand soleil
La deuxième un 10 classique avec du soleil et un gros redoux.
La troisième un 45 km classique dans "la soupe ", il a plu toute la nuit et jusqu'à 15 mn du départ.Pour toutes ces courses je me place dans le début de la deuxième moitié du classement , énormément de nations surtout des Russes.

Début Mars je décide de faire la Savoyarde à la Féclaz ,un 30 km classique grand beau et originalité, on nous a fait prendre une "single trace" entre le 20° et 25° km (trace faite au scooter en pleine forêt).


Pour teminer la saison les Chpts de France Cheminots à la Féclaz ,mes 25°, qui servent cette année de sélection pour les USIC (Chpts d'Europe cheminots qui auront lieu en Russie en Décembre 2009).
Il faut être dans les 8 pour aller en Russie je ne suis que 10° et second remplaçant ,mais largement satisfait de mes résultats,j'ai déjà eu le plaisir de participer à 4 USIC:Norvège.Suisse.République Tchèque et Finlande.

Bilan : 1300 km 95 heures et 24500 m de dénivelé.

SORTIE TRIKE et SKI de FOND le 12/03/2009

En cette belle journée je décide de monter faire ma séance de ski de fond avec mon trike, le Road.
Hier au soir préparation des vêtements et chaussures , tout ira dans les sacoches latéralles avec 2 antivols.J'ai adapté un morceau de tube en pvc derrière mon siège pour y glisser mes skis.
Je choisis la station du Sappey en Chartreuse car c'est la plus proche de Grenoble 15 km.
Comme je dois retrouver 2 amis, Stéphane et Christophe, à la station à 10h30 je pars donc à 8h45.
Traversée d'une partie de Grenoble et sa proche banlieue sur les 4 premiers km tout plat et ensuite on attaque le col de Vence assez raide de ce côté.
Les 3 premiers km de montée sont les plus raides entre 9 et 10% et le reste aux alentours des 7%
Petite pause au Col de Vence.

Les 4 derniers km pour rejoindre le Sappey sont plus faciles .Arrivée au Sappey après 1h30 d'effort , changement de tenue en attendant mes potes qui arrivent 10 mn après moi .

Après avoir posé mes affaires dans leur voiture et attaché mon trike on part pour notre séance de fond.
Les pistes de fond de cette station sont assez dures, pratiquement pas de plat .
On attaque de 1000 m pour monter jusqu'à l'Emeindras,7 km plus loin, situé à 1430 m, pas de bol la piste n'a pas été redamée donc piste dure avec plein de fausses traces.

Arrivés en haut petite pause et on redescend , pas facile sur cette piste toute gelée en arrivant en bas on aura mal aux cuisses et aux tibias car contractés toute la descente.Sortie d'un peu plus d'une heure.
De nouveau changement de tenue pour aborder la descente en trike et petite séance d'essai du trike .

Pour la descente que du bonheur , je ferai le retour en 25 mn .
Opération à renouveler peut être pas cette saison mais sur la saison prochaîne de ski.

FEVRIER 2009

Chpts du Monde Masters Ski de Fond à Autrans

Comme pour une fois nous avons un hiver qui ressemble enfin à un vrai hiver, je laisse de coté le vélo couché en attendant des jours plus doux.
Cette semaine pour la première fois en France ont lieu les Chpts du monde Vétérans (+ de 30 ans )de ski de fond .
Donc j'en profite pour m'inscrire à trois courses maxi autorisé.
Samedi 31 Janvier 2009
30 km skating de 30 à 60 ans, 15 km de 60 à 75 ans et 10km pour les + de 75 ans .
Le plus âgé est un Finlandais de 89 ans qui fera ce 10 km en 52 minutes...............
Pour les femmes la plus âgée a 79 ans, une Estonienne qui fera le 10 km en 56 mn............
je participe au 30 km skating sur une boucle de 15 km , première moitié facile mais très raide pour la seconde partie.

Très beau soleil avec une température de -12° au départ , excellentes conditions énormément de nations représentées (25) , beaucoup de Russes pour ces compétitions plus de 300 annoncé la plus forte délégation ,pour 250 Français .
Dimanche 1° février les même distances mais en classique ( il fallait faire pour ces distance soit classique soit skate).
Lundi 2 février
Ma deuxième compétition un 10 km classique.Les conditions météo ont changé redoux +2° au départ et quelques gouttes ; soleil à mi course.
Une seule boucle plus facile que le samedi .

Dans les catégories de plus de 75 ans on a essentiellement des étrangers
Mercredi 4 février
Journée des relais (les courses les plus spectaculaires)
Comme je ne participe pas aux relais , je décide de monter les voir en Bus + trike .
Départ de Grenoble à 8 h en bus avec le trike et les skis dans la soute .
Arrivée à Autrans à 9h30 où par chance les relais ont été retardés d'une heure ,1° départ 10h .
Ce qui va me permettre de skier un peu et de trouver un bon emplacement au soleil pour regarder ces courses .
Ce matin dans les catégories de V1 à V5 la France sera dans tous les podiums, et un podium également chez les féminines
Vers 13h je décide de rentrer avec le trike et les skis dessus , pendant l'installation de ceux ci beaucoup de curieux viendront voir l'engin et poser pas mal de questions.
Pour repartir d'Autrans il faut franchir le col de la Croix Périn , 4km de montée.

Après que du bonheur 30 km de descente, en grande partie ensoleillée, pour retrouver Grenoble.
Je crois que je renouvellerai l'expérience Bus Ski Trike , après les vacances scolaires car le chauffeur du bus m'a dit que les bus risquent d'être un peu plus chargés durant cette période.
J'envisage de monter aussi en Trike pour faire ma séance de ski .
Vendredi 6 Février
Aujourd'hui la plus longue distance 45 km en classique . Voila plus de 10 ans que je n'ai pas fait cette distance en course.
Il a plu une bonne partie de la nuit et de bonne averses juste avant le départ , piste complètement détrempée.
Heureusement pas une goutte pendant la course et même quelques rayons de soleil .
Les premiers m'ont vite distancé j'ai fait une grande partie de la course avec 2 russes que je réussis à distancer dans la dernière boucle .Un des 2 m'avait battu au sprint sur le 10 classique .
Course très dure , un effort de plus de 3 h .
Bilan de ces Chpts du monde, je suis très satisfait de mes 3 courses même si je suis loin des premiers .
Ce soir banquet de clôture avec tous les participants (es) et organisateurs .


JANVIER 2009


SORTIE SKI RANDO le 04/01


Pour attaquer l'année après une course ski de fond hier soir à Chamrousse et en attendant que les journées se réchauffent pour le Vélo couché , on décide avec ma femme et un couple d'amis d'aller faire une petite sortie ski de rando.
Plus exactement ski de rando pour les hommes et marche à pied pour les femmes .

Destination Chamrousse et son lac Achard et la croix de Chamrousse.
Nous sommes partis du plateau de fond de l'Arselle à 1750 m.
Température très fraiche au départ -9° mais ciel bleu au dessus de la mer de nuage qui recouvre toute la région Grenobloise
.
Montée très agréable à travers la forêt avec de magnifiques vues sur la mer de nuage et les montagnes qui dépassent .
Après 2 heures de montée tranquille on arrive au lac pour une pause casse croute.

Après cette pause on repart pour continuer jusqu'à la croix de chamrousse pendant que les femmes redescendent au point de départ.
Cette dernière montée est plus pentue en plein soleil et comme il n'y a pas de vent j'attrape une bonne suée lors de cette ascension
.
Arrivée à la Croix à 2300 m, on retire les peaux et on redescend par les pistes d'alpin où il y a une grande affluence en ce dimanche ensoleillé

Après 20 minutes de descente on arrive à la voiture ou l'on pourra redescendre dans la vallée avant tout le monde (début d'après-midi) car il y a énormément de voiture de stationnées.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo à tous les trois pour cette traversée en équipe! Je suis ravie pour vous! Vous aviez déjà super bien géré RBR ensemble; bel esprit de camaraderie. Chapeau bas...
Isabelle

Marc a dit…

Donc , la prochaine , c'est Paris-Brest-Paris : les pieds devant et les doigts dans le nez .....
Amicalement Marc.

Marc a dit…

Faire du vélo pour ensuite manger des crèpes ...que demande le peuple ?

Anonyme a dit…

Le prochain coup , tu écouteras quand le "Monsieur " te parle!hihi.

Marc a dit…

Monter à 24km/h et sans piquouse ....Quelle perf !
hihi

Marc a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
marc a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.