mardi 23 octobre 2018

Octobre 2018

 VM sortie Automnale sur le plateau Mathésin et le Valbonnais , Col d'Ornon 

Vu les belles journées en ce moment je décide de faire un tour pas encore réalisé avec le VM .
Départ vers 10 h histoire d'attendre que le soleil face son apparition et réchauffe un peu l'atmosphère.
Direction St Georges du Commier , ensuite montée sur La Motte d'Aveillans , j'aime bien cette route : assez tranquille, des pourcentages raisonnables et un beau panorama .
Dès la sortie de St Georges  j'en prends plein les mirettes .


Passage au dessus du barrage de ND du Commier


et on arrive presque en haut, au village de Monteynard avec vue sur le lac et les falaises du Vercors au fond qui sortent de la brume




Un peu de récup et je finis la montée du col de la Festinière

Entre la Motte et la Mure la route redescend et on voit des vestiges des anciennes mines de Charbon.


A partir de la Mure la route descend pour aller dans le Valbonnais
Passage sur le beau pont qui enjambe la Roizone (pas de photo car bonne vitesse et pas envie de la casser car derrière ça monte...)

un peu plus loin, passage sur le seul pont couvert que je connaisse en France , le pont des Fayettes qui a été reconstruit en 2000 et qui traverse La Bonne.


A partir de la longue montée vers le col d'Ornon  ,très douce sur la première partie .
avant Entraîgue un ours me fait signe de faire demi tour... mais pas envie


Traversée du village du Perier où la route continue de monter doucement


Reste une dizaine de KM dont les 6 derniers un peu plus costauds, les pourcentages ne dépassent pas 8%
pendant toute la montée de chaque coté les sommets dépassent les 2000 m mais pas encore de sommet blanc...
je m'octroie 2 pauses sur les 5 derniers km car les jambes sont lourdes et en plus il y a un beau soleil pour profiter de la vue .

Arrivée au sommet du col D'ornon


bonne pause pour me changer car il ne reste plus que de la descente et j'ai attrapé une bonne suée sur la montée , je grignote une barre de céréales et une pomme
Je me couvre bien car la descente va être fraîche .Il me reste 58 km pour rejoindre Grenoble essentiellement en descente .
J'utilise mon parachute pour ralentir ma vitesse sur les 6 premiers km qui ont de bons pourcentages


Le revêtement est neuf sur les 5 premiers km un régal , après 10 km de descente je rejoins la Vallée de l'Oisans que je connais bien et heureusement que je suis en VM , car sur les 40 km suivant un terrible vent de face me ralentit un peu mais rien comparé à un vélo droit .

Belle balade de 132 km pour 1600 m de +

Le Relive du Jour




dimanche 9 septembre 2018

Septembre 2018

VM Grand tour de Chartreuse par les Lacs : Paladru, Aiguebelette, Le Bourget et St André

Samedi 08 Septembre

Sur le forum AFV ,j'avais proposé une sortie pour cette belle journée , comme personne n'était libre je suis parti seul avec mon Vélomobile .
Le but de ma balade relier les 3 grands : Lacs pas trop loin de Grenoble : Paladru , Aiguebelette et Le Bourget .
Pour rejoindre Paladru je connais la route par cœur , pratiquée plusieurs fois ....
juste une difficulté: la montée de la gare de Rives .
Vers 9h30 je longe le lac pas trop de monde à cette heure .



Je rejoins Montferrat où là une belle petite route m'offre une vue sur le Mont blanc .
Ensuite j'emprunte des routes que je connais très très peu : Vélane , St Béron , La Bridoire .
Là une belle montée où j'ai énormément souffert lors de mon passage pour le BRM 1000 , faut dire qu'il faisait très chaud et que javais plus de 800 km dans les pattes ....
Je rattrape le Lac d'Aiguebelette dans son bel écrin de verdure  et je le longe sur 4 km .



Direction Novalaise là la route monte un bon moment mais sans grande difficulté .
Après Novalaise , les contres forts du Mont du Chat ,ce coin est vraiment très joli j'adore y poser mes roues , paysages splendides .
Passage à St Jean de Chevelu et un peu plus loin, j'attaque le tunnel  vélo qui m'évite le passage du col du Chat .


Tunnel refait l'an dernier  pour les vélos , on emprunte la galerie d’évacuation du tunnel routier , très bien fait, bien éclairé et tranquille pendant 1500 m .
A la sortie une belle plateforme qui domine le lac du Bourget, très belle vue sur le lac et la ville d'Aix les Bains .


J'en profite pour grignoter un peu, voilà pratiquement 120 km de fait .
Belle descente sur Le Bourget du Lac où je rejoins la  V63 : voie  cyclable qui longe la Leysse sur presque une dizaine de km pour rejoindre Chambéry et qui se prolonge jusqu'à Grenoble .
En sortie de Chambéry toujours une belle piste avant de retrouver les petites routes qui serpentent dans les vignes .
Passage au bord du lac de St André , magnifique cadre : le lac , les Vignes et le Mont Granier ...



je continue mon périple par la V63 qui est très tranquille et rattrape la piste cyclable une quinzaine de km avant Grenoble .


Une très belle boucle sans trop de grosses difficultés et une météo parfaite
boucle de 187 km pour 1200 m de + en un peu plus de 8 h .un REGAL....

le relive du jour : https://www.relive.cc/view/1827459967

samedi 28 juillet 2018

Juillet 2018

BRM 1000 km de Grenoble Juillet du 24 au 27 en Vélomobile

En début d'année j'envisageais comme défi de l'année de faire le Trirhena en vélo couché du côté de Mulhouse, mais en Mars j'apprends que Jean-Philippe (un voisin) organise un Brevet de Mille.
Comme c'est à la maison je me rabats sur ce Mille que je vais tenter en VM*, de plus, pas trop de dénivelé (- de 8000 m), comme cela je verrais si je suis en mesure de m'engager surle Paris Brest Paris en VM l'an prochain.


Originalité de ce BRM il est en semaine avec un départ à 21 h, il faut terminer en 75 heures, le seul souci c'est la chaleur; plus de 30 degrés annoncé sur toute la France cette semaine, déjà que mon VM est un sauna, bonjour la séance gratuite que je vais devoir m'imposer...


Nous sommes une petite dizaine, juste un autre VC*, au départ, Manu qui va être contraint d'abandonner au bout de 40 km, j'ai même un fan clubs pour m'encourager :Marie, Christine, Patrice, Stéphane et Martial qui va rouler une vingtaine de km avec moi car lui dans 4 jours fait le REV un truc de ouf...
Les 25 premiers km sont faciles ensuite grosse difficulté, le col Châtain 6 km autour des 6%.
Juste avant le sommet surprise, une averse juste une dizaine de mn, je rattrape 3 cyclo partis devant et vais rester derrière eux une cinquantaine de kms jusqu'à  Condrieux où il y a de belles grimpettes.
Je ne peux et ne veux pas les suivre.
Rien de particulier en cette douce nuit juste un arbre en travers sur les 3/4 de la route que je vois au dernier moment. ouf..
Après cette nuit j'envisage de faire étape soit à l'hôtel km 480 à Issoudun soit un Airbnb km 380 que j'ai contacté hier pour savoir si je peux arriver au dernier moment .


Dans la matinée passage au point de contrôle de Meys, une bonne grimpette mais surtout après, j'en ai maudits Jean-philippe ... De toutes petites routes très très vallonnées pas du tout adaptées au VM; beaucoup de relance, pas de visi mais paysage très agréable.
Au niveau de Vichy une déviation + 2 ou 3 km en plus et autre souci je casse le support haut de mon siège .. Là de suite je pense ne pas pouvoir continuer.


Après réflexion j'arrive à trouver une solution qui a l'air de tenir juste que je me retrouve un peu plus bas dans le VM, vision un peu moins bonne et petites douleurs aux bras mais je peux continuer.
Dans l'Allier je retrouve des routes avec gravillons, à chaque passage dans cette contrée j'y ai droit...
Par contre après le Montet 7 ou 8 km de pur bonheur pratiquement pas donné un coup de pédale.,là vive le VM.
Vers 17h j'arrive chez mon hébergeur un peu en retard sur mon tableau de marche faut dire que le " sauna" marche à fond.
Une bonne douche, 3 h de sommeil et à 23 h je repars,   par contre depuis hier impossible de manger juste des nectarines et des bananes et de l'eau de l'eau de l'eau...
Un véritable régal de rouler la nuit; on est seul au monde, par contre une fois de plus j'ai encore maudit Jean-Philippe (lol) car comme après le contrôle de Meys des petites routes mais de plus en nuit...


Depuis ce matin des problèmes de freinage  , légère résistance sur une roue avant et qui par moment se bloque sur 200 ou 300 m, pas le courage de tout démonter je vais continuer comme cela...
Dans la journée, grosse chaleur, nombreuses pauses soit sieste soit café pratiquement après une heure de vélo à chaque fois.


Après Issoudun au matin énormément de gibier, lièvres, faisans et chevreuils.
Je retrouve un autre cyclo du BRM.
Nous allons nous doubler 3 ou 4 fois dans la journée, par contre toujours règime fruits rien d'autre ne passe...


Une bonne partie de l 'après-midi belles routes pour le VM avant et après Moulins .
Ce soir pas d'hébergement dodo à la belle étoile quand l'envie se fera sentir


Vers 22 h très beau coucher de soleil j'en profite pour trouver un spot pour un bout de nuit.
Je trouve un coin tranquille entre un champ et un bois avec une magnifique lune orangée.


Avec mon camelback j'arrive à prendre une douchette, je règle le réveil sur une heure du mat .
Je me réveille avant la sonnerie, route agréable jusqu'à la traversée de la Loire à Marcigny où là les belles grimpettes s'enchaînent jusqu 'au col des Echarmeaux où une sieste s'impose.
Au lever du soleil, belle descente jusqu'à Bellerive avec la chance de voir plusieurs levers de soleil suivant les différents endroits de la descente.


Passage dans les Dombes et de plus en plus chaud, arrêt à presque toutes les fontaines la fin va être longue, j' avais tablé sur une arrivée à Grenoble vers douze treize heure..
Pour aller chercher les deux derniers points de contrôle la route est vraiment costaud à partir de St Genis Sur Guiers mais un panorama qui compense un peu la difficulté  ;


 de nombreux arrêts au cœur des différentes bosses plus de jus dans le  bonhomme... La fin va être très très longue!!!!!!!!!!!!


Un peu après 17 h j 'attaque la dernière difficulté: le col de la Placette, heureusement côté le moins raide.


La descente se fait sur des œufs car les freins ne répondent plus vraiment j'évite de dépasser les 30 et suis
 contraint de terminer quelques freinages avec les pieds, bien râpé les talons des chaussures. .
Les 15 derniers km sur la piste sont interminables , grosse fournaise, finalement juste avant 19h je valide ce brevet qui je croyais facile s'est révélé très dur ;trop fortes chaleurs, petites routes pas toujours adaptées au VM et un concentré de dénivelé sur les 70 derniers km.


Après ce brevet pour le moment pas chaud pour me lancer sur le PBP l'an prochain avec le VM.
Bilan 1000 km, 8000 m de dénivelé positif et moins 7 kg sur la balance...
Je pense que le VM va rester au garage quelques jours....

* VM = Vélomobile
* VC = Vélo Couché


Traces BRM 1000 les 40 premiers km ensuite en manque une quarantaine

Trace fin de la nuit + 1°journée

Trace 2° jour

Trace 3° jour

mercredi 27 juin 2018

Juin 2018

Cyclocamping la Corse juin 2018



Mardi 19 Juin

Nous ne sommes que 5 pour cette semaine cyclo camping : Thierry, Martial  David, Stéphane et moi
Départ de Grenoble à Toulon en train ensuite la nuit en bateau direction Bastia.



Mercredi 20 Juin

Arrivée à Bastia à 7h30 sous un beau ciel bleu  quelques difficultés pour sortir de Bastia au bout de 12 km nous quittons la circulation pour renter dans le défilé de Lacone ; très belle petite route .
Passage par le col de S. STEPHANO nous continuons jusqu'au col de Bigorno,, nous avons fait une montée de plus de 20 km.


Dans la fin de la montée David crève de la roue arrière , en fait son pneu est déchiré .
Nous avons une magnifique descente avec un revêtement tout neuf jusqu'à Lento.
Après une petite pause à une fontaine Stéphane nous fait une petite culbute  rien de méchant juste quelques égratignures.
À Lento nous trouvons un café pour casser une petite croûte pas grand chose juste un très bon saucisson et un fromage Corse
Nous continuons la descente jusqu'à rejoindre la vallée  avec de beaux petits coups de cul par moment ..


En fin de descente c'est Biscuit qui crève sur la remorque  ?un clou dans le pneu.
Passage sur 4 km sur une grosse route ensuite longue montée  plus de 20 km jusqu 'au  col de Novella .


 les 10 premiers km sont faciles mais la fin est plus raide et il fait très chaud  ;heureusement nous trouvons une fontaine avant le col.
Belle descente pour rejoindre d'abord Belgodere où une pause boisson fraîche s'impose, la fin de la descente est toujours très belle et rejoignons la côte et ensuite l'île Rousse où nous avons notre camping.
Ce soir soir le grand Pat et Annie passent la soirée avec nous, Ils sont en vacances pour 15 jours.
Nous les avons appelé plus tôt pour qu'ils puissent acheter un pneu pour David.


Comme nous sommes en bord de mer j'en profite pour une bonne baignade..
Étape costaud 107 km pour 1800 m de dénivelé positif mais très belle...

Le relive du jour

Jeudi 21 Juin

Départ direction Monticello, d'entrée une belle grimpette pour la mise en jambes.
De très belles vues sur l'île Rousse durant la montée.


Passage par le Capo Mirabo, descente et nous rataquons une montée de 5 à 6 km, ensuite belle route en balcon.
Petite pause au pied d'une belle fontaine à Feliceto ou nous grignotons, nous continuons la route en balcon jusqu'à Cateri.
Passage par le col Salvi, et le village de Montegrosso, casse croûte avant Zilia, route toujours aussi belle jusqu'à Calenzana.


Après Moncale grosse montée autour de 8% pendant 5 km jusqu'au col de Porcarello, pour terminer les 20 derniers km par une grande descente très agréable et des plats jusqu'à Galeria ou nous crampons ce soir.
Une fois les tentes plantées nous allons nous baigner, l'eau est très bonne, ensuite quelques courses et repas au camping.



Le relive du jour

Vendredi 22 juin

Ciel légèrement couvert ce matin, départ un peu avant 9h direction Porto, 5 km après Galeria nous attaquons le col de Palmarella soit une bonne dizaine de km pour 400 m de positif


Nous enchaînons par le col de la Croix sans grosse difficulté, ensuite longue descente avec quelques bosses pour rejoindre Porto ;  tout le long de la route de très beaux points de vue.
Vers midi nous sommes à Porto, quelques courses et nous nous installons sur la plage pour une bonne pause de 2 h casse croûte et baignade.



Après cette bonne pause remontée sur Piana avec route magnifique, un peu plus de circulation sur cette portion.
Suite à plusieurs arrêts photos pause boissons à Piana  il nous reste une quinzaine de km pour rejoindre notre camping situé avant Cargese .
Magnifique descente sur Cargese  à un moment je vois l'écrou de fixation de la roue avant gauche qui me double ..


Arrêt d'urgence, heureusement l'axe de roue reste en place  Martial m'aide à retrouver l'écrou que nous retrouvons rapidement  par contre impossible de mettre la main sur une grosse rondelle ...
Je peux repartir sans trop de souci il va falloir que j'essaie d'en trouver une rapidement ; on verra cela demain
Vers 17h nous sommes au camping, une fois les tentes installées direction la piscine car la plage est à 15 mn à pied
Pour le repas de ce soir nous avons la flegme de reprendre le vélo pour aller faire des courses, résultat nous allons manger au resto du camping, excellent choix , de très bonnes pizzas et des lasagnes succulentes ;  très copieux .


Le cuisinier ( Pas de formation ) mais Italien et qui connaît quelques bons resto Italiens à Grenoble...
Pour digérer Stephane et David vont à vélo à Cargese  , Biscuit, Martial et moi prenons la direction de la plage pour tenter de voir le coucher de soleil.
Pas de bol nous arrivons trop tard à la plage
Encore une très belle journée de vélo  certes un peu plus de circulation mais de très beaux paysages

Le relive du jour

Samedi 23 Juin

Grand beau  nous rejoignons Carges , ensuite nous longeons la mer d'abord jusqu'à Sagone pour y trouver une rondelle pour ma roue avant  ;finalement cela roule mieux sans la rondelle...
Nous continuons à longer la mer sur une dizaine de km ; nous enchaînons sur une grosse montée de 7 km pour atteindre le col de San Sebastiano, pas des plus agréables car circulation et chaleur et presque pas de belles vues.
Ensuite belle descente jusqu'au col de Listincone.
Là nous quittons la grande route, direction golfe de Lava , longue descente avec quelques belles petites bosses
Une fois au bord de mer nous devons emprunter une piste sur à peine 1 km dans le sable mou...
Nous passons devant des cabanons au bord de l'eau pour la plupart inoccupés ;  nous décidons de squatter la terrasse d'un  pour faire la pause de midi, qui est à l'ombre avec une belle vue sur la mer.
Après le repas moment de détente j'en profite pour me baigner.


Suite à cette pause le départ est dur car un bout de piste suivi par une belle grimpette;  d'autant plus que nous redescendons dans un trou et bien sur sans issue.
Donc nous remontons sur pratiquement 3 km à plus de 10% et avec la chaleur cela est vraiment difficile.


Finalement vu la difficulté que nous venons de passer nous changeons notre itinéraire car nous devions prendre une piste sur 5 km et qu'en plus nous n'avons pratiquement plus d'eau ;  donc direction Ajaccio au plus court...
Quelques courses pour ce soir et nous nous dirigeons vers notre camping situé à 7 km d'Ajaccio.
Après l'installation du camp direction la plage toute proche où nous y passons une bonne heure .



Le relive du jour

Dimanche 24 Juin

Nous revenons sur Ajaccio et prenons le café avec Christine, l'amie de Stéphanie qui est arrivée ce matin en bateau pour une semaine en Corse.
Après cette pause , traversée de la ville pour prendre la direction de Vizzavona.
Quelques km sur la grand route ensuite petite route qui va nous emmener à 3km de Vizzavona avec très peu de circulation ; par contre route qui serpente dans la montagne avec de sacrées montées et de bons pourcentages.


Nous passons par les villages de Cuttoli Corticchiato, Péri, Carbuccia, Ucciani où nous grignotons un petit morceau, Tavera où la route pour y accéder est un vrai champ de patates  .
Bocognano où nous nous posons dans un café pour manger un morceau.
Depuis au moins 2h l'orage menace  finalement une averse pendant que nous sommes au café, dès que le soleil revient nous repartons pour les 15 derniers km dont 5 de montées et surtout les 3 derniers sur la grande route avec des pourcentages entre 8 et 9%.
Vers 17h30 nous franchissons le col de Vizzavona , le temps est tout bouché.


 Il nous reste 7 km en descente pour rejoindre notre camping situé au col de Campo Di Lupo à Tallone
Une minute après notre arrivée très gros orage, heureusement il y a un hangar avec des tables ; nous en squattons une partie pour manger et étendre nos tapis de sol et duvet, pas de montage de tente ce soir.
Aujourd'hui l'étape était vraiment costaud avec des sacoches pas longues, 78 km mais 1830 m de positif

Le relive du jour

Lundi 25 Juin

Après les gros orages d'hier soir ce matin grand beau direction Vivario, passage au col de la Serra et dans le village de Vivario petite route à droite  direction Antisani avec passage du col de Morello et du très beau col d'Erbajo


Petite route très tranquille et avec de superbes panorama sur plusieurs village et la montagne  en plus pas très difficile . Au village d'Antisani magnifique vue sur une bonne partie de la côte Est.
En montagne le temps se gâte sérieusement heureusement nous allons vers la mer sur Aleria.
Courses pour midi et décisions de changer un peu le parcours, nous devions retourner dans les terres avec pas mal de petites bosses bien, 1 et 2 chevrons sur la carte Michelin , finalement nous allons filler directement sur  Prunete et notre camping.
Une vingtaine de km sur la nationale mais heureusement tout le long une belle bande pour rouler avec les vélos sans gêner les voitures.
Au bout de 10 km de nationale nous tournons à droite direction la mer pour la pause de midi.
Nous tombons sur Riva Belle qui est une zone naturiste, nous décidons quand même de nous installer au bord de l'eau


Baignade dans le plus simple élément et casse croûte au milieu de quelques naturistes.
Après une bonne pause nous repartons sur la nationale , une crevaison pour David et vers 16 h nous arrivons au camping situé en bord de mer.
Ce soir Christine l'amie de Steph nous accompagne pour la soirée, Stéphane nous prépare un barbecue  très belle soirée, clôturée par un feu de la St Jean,  un feu d'artifice sur la plage, et nous sommes bercés par le bruit des vagues pour notre dernière nuit sur l'île de Beauté...



Le relive du jour

Mardi 26 Juin

Dernier jour de notre périple ce soir nous reprenons le bateau à Bastia...
Nous  ne sommes pas matinaux ,  nous partons vers 10h direction Cervione
Les 6 premiers km sont en montée Cervione est à 300 m d'altitude
À partir de là , splendide petite route en balcon pour desservir plein de petits villages, nous oscillons entre 200 et 400 m d'altitude avec presque tout le long la vue sur la mer et sur les petits villages.
Nous passons près de la cascade de l'Ucelulline, Magnifique .


 Pour midi nous redescendons au niveau de la mer à Folelli pour faire quelques courses.
3 km sur la nationale et nous commençons à remonter vers Penta di Casinca.
Dès le début de la montée nous nous posons pour pique niquer et retrouvons Christine.
Nous repartons pour remonter sur les hauteurs pour retrouver une très belle petite route en balcon sur une quinzaine de km .
Après une pause rafraîchissement à Vescovato ?nous attaquons la belle descente pour rejoindre la plaine


Les 25 derniers km pour rejoindre Bastia sont tout plats et loin d 'être agréables 
 Vers 18 h nous arrivons au port et allons à la capitainerie prendre une douche.
À 20h notre bateau quitte l' île de beauté pour rejoindre le continent . demain train pour Grenoble en espérant qu'il y en ait car jour de grève...
Encore une superbe semaine ,les conditions météo idéales et des parcours très sympas  , un peu difficile par moments mais c'est la Corse !!!!
À refaire...



Le relive du jour

Mon album photos

Album de Martial 

Album Stéphane